AMP : Et le Web ouvert dans tout ça ?

Sommaire de la série / Comprendre AMP et ses enjeux

Cet article est le troisième d’une sĂ©rie consacrĂ©e au projet AMP, une initiative poussĂ©e par Google pour amĂ©liorer l’expĂ©rience utilisateur sur mobile.

Dans le premier article nous avons expliquĂ© ce qu’Ă©tait AMP et comment l’implĂ©menter. Dans le deuxième article, nous avons explorĂ© les possibilitĂ©s en matière de design. Dans ce troisième et dernier article nous allons aborder les problĂ©matiques soulevĂ©es par ce projet vis Ă  vis du web libre, ouvert et indĂ©pendant.

AMP : Et le Web ouvert dans tous ça ?

Nous avons passĂ© les 10 dernières annĂ©es Ă  essayer d’imposer le responsive design plutĂ´t que le dĂ©veloppement de versions alternatives pour mobile (les bons vieux sites mobiles). Maintenant, Google essaye d’imposer ce que nous avons passĂ© 10 ans Ă  combattre.

Ceci dit, le fait est que nous (dĂ©veloppeurs, designers, Ă©diteurs) avons complètement Ă©chouĂ© Ă  crĂ©er un web mobile de qualitĂ©. Nous n’avons pas pu nous empĂŞcher de rajouter des tags de tracking par douzaines, des popins et des popups, des banner ads, des scroll to play et autres pubs dans la face de l’expĂ©rience utilisateur.

le monde : l'allergie Ă  la pub s'affirme
L’allergie Ă  la pub s’affirme, et ce ne sont pas les lecteurs du monde qui diront le contraire.
Le figaro : l'inventeur de la popup s'excuse
Titre de l’article : l’inventeur du pop-up s’excuse.
The Economist: How to fix what has gone wrong with the internet
Comment amĂ©liorer l’expĂ©rience sur Internet ? En supprimant cet Ă©norme pavĂ© qui masque la moitiĂ© du texte ?

Et si la solution Ă©tait bel et bien de restreindre au maximum ce qu’il est possible de faire sur un site mobile ?

La solution de Google pourrait ne pas être si mauvaise que ça.

Mais le fait que ce soit Google n’aide pas. Google contrĂ´le le navigateur mobile Chrome, le système d’exploitation mobile Android, les serveurs DNS, et mĂŞme une partie de la fibre optique aux US… Google essaye d’ĂŞtre prĂ©sent Ă  chaque Ă©tape de votre parcours numĂ©rique, et ainsi avoir un maximum d’infos sur ce que vous faites.

C’est donc logique que tout le monde ne soit pas enclin Ă  confier un nouveau maillon de la chaine Ă  Google.

Marche arrière compliquée

C’est un dĂ©tail, mais ça a son importance. Une fois que vous donnez Ă  Google le contrĂ´le sur une partie de vos pages, il est difficile de faire marche arrière. En effet, Google va mettre vos pages en cache, et les servir Ă  vos visiteurs depuis ses propres serveurs, sur des URLs google.com.

Si vous décidez un jour de désactiver AMP, il faudra gérer les redirections des URLs AMP vers vos pages. Vos visiteurs risquent fort de tomber sur ce genre de page en erreur :

Source : Pourquoi j’ai arrĂŞtĂ© AMP ?

Et si, au lieu de cĂ©der Ă  la facilitĂ©, nous regardions les choses telles qu’elles sont ?

Oui, les pages AMP sont très rapides, mais nous n’avons pas besoin d’AMP pour dĂ©velopper des pages rapides. Si nos sites mobiles sont lents, faisons en sorte qu’ils ne le soient plus. Nous pouvons faire tout ce que fait AMP, sans donner pour autant les clĂ©s Ă  Google.

Alors oui, d’un point de vue utilisateur, AMP c’est le top. Mais est-ce la bonne solution ?

Series Navigation<< AMP : Principes de design

A propos de l'auteur

Le dev du coin

Je suis un développeur web freelance basé à Paris, spécialisé dans le développement frontend (Angular, React, VueJS, etc). Je fais également du développement personnalisé de thèmes et de plugins pour WordPress.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Le dev du coin

Je suis un développeur web freelance basé à Paris, spécialisé dans le développement frontend (Angular, React, VueJS, etc). Je fais également du développement personnalisé de thèmes et de plugins pour WordPress.

Sur les réseaux

Derniers articles